Le bleu du ciel - Patrick Ernaux
Le bleu du ciel
Cela fait bientôt vingt ans que je documente la Sardaigne, terre natale de ma femme, qui l’a vu grandir et partir.
A travers les rencontres, je tente d’appréhender les émotions, positives ou négatives, que suscite ce territoire si minéral aux contrastes saisissants.
Et parce que j’ai des racines corses, c’est un portrait en miroir qui m’est souvent renvoyé…
Ce que j’ai voulu montrer, à travers les images proposées ici, c’est l’enfermement qui guette, revendiqué souvent en opposition à l’inconnu, à l’ouverture vers…
Mettre en avant de même, la présence chez beaucoup et pour diverses raisons, du désir, de l’impérieuse nécessité de fuir devant ce repli sur soi, repli sur son territoire, sur des croyances ou des coutumes.
Deux attitudes opposées mais qui me parlent chacune dans une langue que je comprends.

Et s’éloigner de son île natale, c’est prendre de la distance avec sa mère (sa mer), afin probablement de mieux pouvoir revenir…
Je retournerai en Corse grâce à la Sardaigne.
Top